Alain Héril, Président d’honneur: Être en lien

alain hérilLe métier de thérapeute questionne sans cesse la notion du lien. Comment sommes-nous en lien avec nous-mêmes, avec les autres, avec le monde ? Qu’est-ce qu’un état de santé équilibré qui pourrait nous permettre d’être mieux en relation avec ce qui nous entoure ? Comment trouver la bonne jonction entre des états psychiques internes singuliers et l’environnement qui est le notre ? Autant de questions générales auxquelles le thérapeute aide son patient à trouver les réponses qui sont les siennes et qui l’aident à mieux vivre, à mieux être.

Mais le thérapeute n’est pas exclu de ces questions pour lui-même ! La formation d’un thérapeute est souvent longue (certains disent qu’elle ne s’arrête jamais !) et il la vit avec d’autres, confrontés aux grandes interrogations sur l’humain et son fonctionnement, il partage pendant plusieurs années ses réflexions avec ses collègues… avant de se retrouver seul dans son cabinet ! Alors comment ne pas saluer et adhérer à l’idée d’un collectif de thérapeutes se réunissant pour partager des pratiques différentes et avancer ensemble dans une meilleure compréhension du métier de la relation d’aide et dans la construction d’une éthique mature et professionnelle ? C’est une preuve d’intelligence active que de se regrouper ainsi, de mélanger les approches thérapeutiques, d’offrir des espaces de réflexions et de partages entre pairs.

Une association essentielle et nécessaire

Je suis, pour ma part, convaincu du bien-fondé de la psychothérapie intégrative. Une psychothérapie ouverte, humaniste, qui n’oppose pas mais rassemble, qui n’exclut pas mais intègre. Et je ne peux que saluer Les Thérapeutes Parisiens comme une association essentielle et nécessaire à nos métiers.

Cette mise en lien est primordiale. Elle donne l’occasion de brasser les intelligences, de réunir les compétences et de construire ensemble une vision dynamique et fertile de la psychothérapie. Car il ne peut y avoir d’approche thérapeutique sans réflexion sur la dimension relationnelle. Et que cette réflexion se fasse entre les thérapeutes eux-mêmes, voilà une excellente nouvelle … pour les patients…et pour les thérapeutes !

Alain Héril Psychanalyste, sexothérapeute, formateur

Président d’honneur de l’association des Thérapeutes Parisiens