C’est notre histoire

Janvier 2013 : premier café Zen.

Tout débute par une rencontre entre Anick et Léa. L’une est psychopraticienne et dans la Com, l’autre, étudiante en psycho, coach et barman à ses heures. Constatant que les thérapeutes travaillaient trop souvent seuls, dans leur coin, elles décident d’en inviter quelques-uns au « café de Léa » afin de partager leurs envies, doutes, questions, expériences, méthodes, conseils, bonnes adresses. 20 se « pointent » au rendez-vous.

C’est le premier café Zen. Et la mayonnaise prend ! Depuis, le café a lieu tous les mois et fait salle comble. Le secret du succès ? Le sentiment d’appartenance à une communauté. Très vite, des initiatives concrètes voient le jour: échanges de soins, recommandations…A chaque édition, une thérapie est à l’honneur, les idées fusent, les projets prennent forme.

Janvier 2015 : les thérapeutes se fédèrent en association.

Le pitch ? Proposer aux habitants de Paris et région parisienne des prestations de proximité et de qualité, le meilleur des thérapies douces. Un label de qualité, finalement. Le positionnement est original et inédit: aucun business se cache derrière.

Une belle énergie se propage: Sarha tient les cordons de la bourse, Laurence fait le site, Véronique planche sur le code de déontologie, Bruno crée le logo, Pierre-Antoine improvise des vidéos, Hadda gère les réseaux sociaux. Chacun donne de son temps. Tous bénévoles.

Et hop, les statuts sont déposés au Journal officiel, le bureau est élu:

Anick Rosas, Présidente.
Sarah Falzon, Trésorière.
Hadda Djeribi, Secrétaire

Le mot du Président d’Honneur:  Alain Héril: Être en lien

Le mot de la fondatrice et Présidente

Parce que nous entendions autour de nous, tous les jours, des phrases comme « je suis sous l’eau », « au bord du burn – out »,  » j’ai des décisions à prendre « , j’ai toujours mal quelque part », nous avons eu envie de proposer aux Parisiens d’oser faire des pauses dans leur vie trépidante. Prendre un temps pour eux, entre deux rendez-vous. Le café Zen que j’animais depuis deux ans était un vivier de talents. Je connaissais personnellement chaque thérapeute « aficionado ». Il n’a pas été difficile de convaincre ceux qui étaient animés d’un esprit de partage et de co-création.

« Il n’ y a pas que des charlatans »

Le citadin stressé et pressé n’a pas le temps de « farfouiller » dans des annuaires et ne sait pas où se renseigner pour choisir « son » thérapeute. Tous ceux de l’association sont certifiés et assurés. Ils ont signé une charte de déontologie et s’engagent à donner le meilleur d’eux-même, au meilleur prix. Et non, il n’y a pas que des charlatans dans l’univers des thérapies douces !

Du bien-être à la psychothérapie, Les habitants de Paris/Ile de France peuvent désormais trouver le thérapeute et la méthode qui correspondent à leurs attentes, leur budget, à domicile, près de chez eux ou de leur lieu de travail.

S’épanouir dans la relation d’aide

Je désire de tout coeur que notre réseau de thérapeutes continue à s’épanouir dans la relation d’aide, l’ouverture au monde, à revendiquer des comportements citoyens et altruistes, à privilégier la tolérance, à encourager la créativité et le mieux être de ceux qui nous font confiance.
Et si, par hasard, vous n’étiez pas entièrement satisfaits, je vous encourage vivement à nous le signaler.

Accompagnés par des praticiens bienveillants, je vous souhaite le meilleur des thérapies douces pour nourrir le corps et l’esprit et une belle vie parisienne.

Anick Rosas