3 questions à Hadda Djeribi : vous rebrancher à votre lumière

Share Button

meComment fait-on pour être à la fois voyante, coach de vie et praticienne en Reiki ?

La voyance ou guidance comme je préfère en parler est venue en tout dernier dans mon parcours, j’ai commencé par le coaching de vie et le reiki.
Le coaching de vie met en mouvement, en action les personnes qui viennent me consulter. C’est vrai une énergie de fond chez moi, j’aime que les gens accomplissent leur plein potentiel.
Et comme mon don me permet de voir ce qu’ils sont en mesure d’accomplir, je les accompagne en ce sens mais dans le respect de ce qu’ils se sentent en mesure de réaliser ici et maintenant.
Le reiki va faire le lien au corps, pour mettre sur stop le vélo mental, les peurs, les « je peux pas », et tous les bons arguments que peut nous donner notre mental pour ne pas aller vers notre bonheur, et tout ce qui nous amène à sortir de notre zone de confort.
Le reiki met en place une dynamique nouvelle chez les personnes qui recoivent des soins. Elles se sentent portées, apaisées, délestées. Elles s’écoutent plus, elles écoutent plus la petite voix intérieure qui a envie de s’épanouir, de s’accomplir.

Une porte qu’on ouvre sur soi

Mes perceptions intuitives sont présentes chez moi depuis que je suis pré-ado, j’ai essentiellement mis ce don au service de proches et puis l’Univers m’a fait signe de sauter le pas et de l’inclure dans ma pratique professionnelle. Mon travail a pris ainsi une nouvelle dimension.
Pour moi, une guidance, une voyance, c’est une porte qu’on ouvre sur soi et ensuite, les outils comme le coaching et/ou le reiki permettent de concrétiser, de matérialiser les messages que j’ai reçues pour la personne qui est venue me voir.
Le plus souvent, mon accompagnement commence par une personne qui est venue me consulter pour être éclairée, guidée, et puis en fonction de la personne, nous partons vers un coaching, un suivi reiki, ou les deux et parfois ça s’arrête là, elles partent avec l’essentiel et décident de faire leur chemin seule, ou avec un autre accompagnant.

Quels sont les bienfaits du Reiki ?

Le Reiki est idéal pour commencer à s’écouter, ressentir les messages de son corps. Le reiki, c’est l’énergie universelle de guérison. Le corps est une machine qui s’équilibre naturellement et met en oeuvre une infinité de processus pour que nous nous renouvelions chaque jour.
Le Reiki repose sur le fait d’activer l’énergie de guérison que chacun de nous porte en soi. Je le ressens également comme un outil de guérison de son être tout autant qu’une guérison du corps.Lors d’une séance, je reçois également des messages sur ce que le corps a stocké, les blocages qu’il porte.
À partir de là, la personne retrouve son enthousiasme, son équilibre, c’est un complément idéal pour quelqu’un qui prend un traitement suite à un burn out.
Ensuite, il m’est arrivé de traiter des hernies ou des problèmes liés à la digestion, mais pour moi ce n’est pas une technique qui guérit à proprement parlé une pathologie mais c’est un bon moyen de dégager ce qui bloque et qui se matérialise dans le corps. J’adhère complétement avec le fait que le mal à dit ( maladie). Il faut savoir que le Reiki est désormais intégré dans des protocoles de soin dans des hôpitaux au Québec, et aux Etats Unis, dans des cas de cancer.

Comment se déroule une séance de coaching de vie ?

Le coaching démarre sur une envie identifiée, qui peut être très précise. Exemple « je veux revoir ma façon de présenter mes activités », « j’ai besoin d’être motivé dans les actions que je dois mener pour me faire connaitre », « j’ai envie de faire autre chose de ma vie », « j’ai des pistes », ou plus subtile « j’aimerais mieux vivre ma vie personnelle, mon interaction avec mes collègues au travail ».J’utilise alors tout autant mes compétences analytiques, ma créativité, que mon intuition. Je suis un très bon caméléon, j’adore faire preuve de stratégie et mon empathie me fait ressentir l’environnement dans lequel la personne évolue. Je suis un peu un couteau suisse. J’utilise le terme de coaching de vie pour recouvrir un grand nombre de situations. Leur point commun : le fait d’atteindre une autre étape de sa vie qu’elle soit professionnelle, émotionnelle, relationnelle. Le coaching de vie accompagne pour moi le changement, le fait de devenir créateur de sa vie. Rien de plus positif pour moi qu’un client qui prend des initiatives qui n’étaient pas au programme entre deux rendez-vous.
Pour moi, une durée minimum pour un coaching c’est six mois mais le plus souvent la durée est plus longue, il faut le temps pour créer ce changement, lui donner vie, l’intégrer. L’originalité de mon coaching, c’est la place de mon intuition dans ce coaching.
Le point commun avec le coaching qu’on peut retrouver ailleurs c’est le fait de fixer un objectif et de donner des actions à accomplir entre deux séances.
Je mets les gens en action, en mouvement et j’accompagne quand ça coince. Le passage à l’action met souvent en lumière des blessures, des peurs, des angoisses, qui sont prises en compte et qui sont appréhendées de manière dynamique. Il m’arrive quand je sens que la personne doit enclencher un travail plus psychologique de l’orienter vers un autre professionnel, pour libérer l’espace de la séance de coaching de vie pour le suivi de la mise en place dans la matière des envies, le passage à l’action.

Propos recueillis par Anick Rosas

Pour contacter Hadda Djeribi,
06.23.57.59.66
Vous rebrancher à votre lumière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *