La Rhinoréflexologie de François Lovisi

Share Button

François est Énergéticien passionné, généreux et sensible. La médecine traditionnelle chinoise est son champ d’application. Depuis que je le connais, il n’a eu de cesse de chercher, de se former pour apporter toujours plus d’outils à ses clients. Avec la conscience d’autonomiser ses clients. J’avais déjà expérimenté l’acupuncture sans aiguille, grâce à une machine que François a lui-même inventée ; adieu les bleus, les petits saignements… Tous les avantages de l’acupuncture sans aiguille (Je vous invite à visiter son site abondant d’informations). La Rhinoréflexologie m’attendait et pour être sincère je n’en avais jamais entendu parler !

Dans son accueillant cabinet du 17ème, François m’explique, poster à l’appui, la réflexologie nasale. Cette méthode consistant à effectuer des stimulations de différentes natures (pression, touche aromatique, ou les deux) dans la cavité des fosses nasales à l’aide d’un stylet (pouvant également être enduit de mélanges d’huiles essentielles).

C’est donc mes narines parfaitement nettoyées pour l’expérience que le stylet va délicatement stimuler. Il sollicite les points avec précision et réveille les émergences nerveuses… Excellent pour le psycho-émotionnel, et son action neurovégétative. J’ai confiance en la bienveillance de François et entre chaque stimulation, je verbalise mes sensations, mes émotions. Et il s’en passe des choses selon les points stimulés.J’ai apprécié le mélange d’huiles essentielles, qui peut être adapté selon les besoin de chaque personne et qui amplifiait mes sensations, totalement nouvelles.

Je ressens en fin de séance le besoin de recommencer le protocole et ce qui est un vrai plus c’est que toujours dans le but d’autonomie de la personne, je repars avec un petit kit comprenant le stylet, deux petits mélanges d’huile de ricin et d’huiles essentielles, le schéma qui précise ou se trouve les points car chaque narine comporte 3 méats : inférieur à pôle métabolique (pour traiter les affections des organes d’assimilation) ; moyen à pôle rythmique (pour traiter les affections cardio-vasculaires et respiratoires) et supérieur à pôle neurosensoriel (pour traiter les affections d’origine nerveuse).

 

Véronique Gabriel

La parole du thérapeute :

Si nous avions à comparer la rhinoréflexologie avec les autres réflexologies, nous dirions ceci : la podoréflexologie (ou réflexologie du pied) agit à travers le système lymphatique ; l’auriculoréflexologie (ou réflexologie de l’oreille), à travers le système nerveux ; la rhinoréflexologie, quant à elle, agit à travers le système sanguin, d’où son efficacité pour toute la sphère psychoémotionnelle. De plus, les liaisons nerveuses de la sphère olfactive vont directement au rhinencéphale (cerveau archaïque), et au système limbique, ce qui accentue le travail sur les émotions, sans que le cerveau conscient ne vienne éventuellement faire obstacle à l’émergence des souvenirs pénibles ou traumatisants. Mais ce qui, à mon sens, rend cette technique encore plus attractive que les autres, c’est qu’on peut la pratiquer tout seul (autonomie). Enfin, l’utilisation des huiles essentielles dans le cadre de la rhinoréflexologie nous fait rentrer dans un tout autre monde, car la réceptivité des muqueuses nasales est infiniment plus grande que celle de la peau (ou même du tube digestif). On peut ainsi aller encore plus loin avec les propriétés psychiques des huiles essentielles pour traiter la sphère émotionnelle : dès lors, c’est une communion extraordinaire qui s’établit entre l’esprit de la plante et la personne, dans ce véritable sanctuaire qu’est l’intérieur de notre nez.

2 réflexions au sujet de « La Rhinoréflexologie de François Lovisi »

  1. Franc you

    Bonjour monsieur ,
    Je m appelle Cassandre et j aî un garcon de 25 ans qui vit sur paris . J aî essayer quand il été petit plein de chose ,kinésiologie,acupuncture, neuropsychiatrie,car hyperactif ,mais rien n y a fait mon fils a un souci de révolte et colère au fond de lui. Il pense que personne ne l aime et qu il ne vaut rien . Son histoire est que j aî eleve mon enfant seul et qu il n a pas connu son père et son pere avait la même façon de voir les choses. Il n arrive pas a trouver de travail ou alors ne le garde jamais longtemps . Pourriez vous faire quelque chose. Je recherche depuis un moment merci par avance

    Répondre
    1. Hadda

      Bonjour,

      à 25 ans, il est temps pour lui de prendre en main sa démarche de guérison. Il est peut être nécessaire que vous entamiez un travail d’autonomie avec lui.
      De plus, je recommande à votre fils un travail psychologique et sur le corps, se serait la bonne combinaison pour l’accompagner vers son épanouissement.
      Le travail doit se faire pour vous deux.

      Hadda

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *