Et le souffle devient cygne : Ananda Ceballos dans le journal du yoga

Share Button

La respiration est semblable au temps qui s’écoule, célébration de ce qui se disperse irréversiblement. L’observation et la maîtrise du souffle (pranayama) ont fait l’ « objet d’un traitement minutieux dans nombre de textes de yoga. Selon certaines, l’air sort du corps en faisant « ham », et y pénètre en faisant « ça ». Ainsi, en respirant, l’être humain prononcerait inconsciemment et inlassablement le son « hamsa »

ananda_n

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *